• Accueil
  • > Archives pour septembre 2010

DARK DOG MOTO TOUR 2010

Posté par asmaco le 27 septembre 2010

Cette année, pour l’ASM ACO, Bruno Laforêt et Nick Ayrton participent à l’épreuve.

 Le DDT de Nick Ayrton par … himself  !

Nick nous raconte avec beaucoup d’humour son 8ème Mototour …

(photos : Vivi, Christine, Yann,  Bruno, DDMT, etc…)

DDMT 2010.  Eh oui c’est ma huitième participation et cette année en classique avec ma moto fétiche, GSXR 1100 de 1986.

Parti cette année avec une infrastructure tres réduite (crise oblige), donc mes amis Yann et Gilles, première problème comment met tout ce qu’il faut dans une VW transporter ?? En fait non c’était pas le premiere problème, puisque le mercredi avant de partir je explose le boite de vitesse du gex, en rodant les pneus, deux jours pour trouver et mettre une autre boite de vitesse…. Première jour Val de Reuill, je pars dans les premieres concurrents, piste (pardon route) mouillée, 76ème temps bof et deja trente secondes de retard par rapport au meilleures  !!   mais bon je me console en étant première en classique avec 3 secondes d’avance, premier podium et première prime : deux paquets de bonbons !! nick2.jpg

Deuxième jour

Magny cours avec une liason un peu mouvementée puisque j’arrive dans une carrefour en plein campagne le tripy (GPS) indique à droite au  rond-point mais c’est un stop. Y’a des concurrents qui arrivent en face et aussi de la gauche et également de à droite !!  j’ai compris que il y a surement une hic quelque part !! donc je m’arrête et regarde plus loin dans le road book qui indique une route à gauche à trois cents metres, je roule doucement et trouve une chemin non goudronnée, c’est çà ! je la prends et tout le monde me suit ! je jardine quand même un peu à cause du tripy qui était perdu dans les sous bois mais j’arrive au CH avec plus de 10 minutes d’avance ! les autres avec….les penalities ( bien sûr comme souvent au Dark Dog, les penalities ont eté enlevées, soit disant a cause des erreurs dans le roadbook). 

Premier épreuve de la journée : une base chrono. D’habitude je suis pas trop mal dans les bases chronos, mais cette fois je pars avec mon compteur de vélo qui a pris la flotte et qui a redémarré en settings d’origine (donc en allemande) et surtout avec une taille de roue farfelue ! je me rendre compte que à 500 metres de l’arrivée …. trop tard  133ème temps !

Circuit F1 Magny cours il pleut et il fait froid, dans le tour de chauffe je trouve que çà glisse pas trop alors je pars en tête, mais rapidement le Husaberg de Julien Toniutti me double, je reste avec lui une tour mais j’ai un peu reflechis, et oui même moi je réflechie des fois, je me suis dit que il fallait pas jouer avec Juju puisque j’étais la pour gagner en classique ! 37ème au scratch, premier en classique et deuxième podium.

Troisième jour

Belleville une toute petite étape avec encore une Base chrono mais là j’avais mon compteur étalonné correctement at 12ème temps c’est mieux ! Apres le spéciale de Saint Lager dans les vignes du Beaujolais, route pas large sans dégagement et pleins d’épingles humides ! 34ème temps dans le spéciale et 34ème au scratch,  premier classique, troisième coupe.

nick1.jpg 

Quatrieme Jour

Depart en convoi avec les gendarmes du Garde Présidentielle, ensuite le Circuit de Bresse que je ne avais jamais vu, une jolie petit circuit avec quelques courbes intéressantes, j’ai bien aimé et en plus j’ai gagné ma série avec pas mal d’avance. 

 dsc01952.jpg

Ensuite une liason assez longue avec pas beaucoup de stations d’essence et un grande merci à Manu du CMPN et l’assistance des Busquets pour leur aide aux ravitaillements. Après l’assistance il y a une court liason de 30 kms pour rejoindre le spéciale de Janvais dans l’Ain, je roule assez vite donc pour y arriver dans les temps, mais à 3 kms du spéciale, le tripy se « perdre » et indique qu’il y a 10 changements de directions en 3 kms ?  je cherche un peu et décide de faire au pifomètre, il me reste que deux minutes avant mon heure d’arrivée, je fonce, tout en étant pas certain, mais au grande soulagement j’arrive en bas de la spéciale dans les temps, ouf ! ( en fait le route faisait une boucle avec le spéciale au milieu et pas mal de concurrentes ont tout simplement suivi leurs GPS sans réfléchir ! )  Spéciale assez longue que j’ai reconnu deux fois en voiture avec des enchainements aveugles et le dernier partie que en gravillons ! Je fais 500 metres dans le spéciale et BOOOARRRR le silencieux qui se deboite !! une boucan d’enfer dans les sous bois mais le moto n’avance pas plus que çà !   55ème temps !…….. Grâce aux circuits je gagne quand meme la journée en classique et grâce aux penalities je gagne quelques places au scratch (27ème)

encore une coupe, les assistances commence a gueuler que y’a plus assez de place dans le Transporter pour toutes ces coupes !

Cinquième jour

Petite journée Brides les Bains avec deux fois le speciale de Notre Dame du Pré.

Déja au départ, une semblante de spéciale, une CH ( Contrôle Horaire) de 12 minutes il faut pas trainer ! Première spéciale pas mal, j’ai comme même failli sortir, là où il y a eu beaucoup de chutes, une virage à gauche, aveugle tres serré. 34ème temps et première classique, on part pour faire une grande boucle avant l’assistance du midi, le Suzuki commence à avoir des ratés à l’accélération ( je me suis dit que c’était à cause de l’altitude). A l’assistance on change des bougies, vides des cuves des carbus. de toute façon on avait que trente minutes alors il faut faire vite !……….. Je pars pour  faire le spéciale de Notre Dame pour le deuxième fois de la journée, moto pareille , elle « ratatouille ». Sur la ligne de départ je croise de doigts, pas facile à piloter les doigts croisés ! je fais une kilomètre, pas mal, deux kilomètres, trois kilome…… non j’ai pas fait trois kilometres, puisque le moto s’est arrêtée net à 1000 mètres de l’arrivée, plus de allumage …. et M..de, je insiste sur le demarrer, j’arrache des filtres à air, je pousse, je , je, je, fais quoi maintenant ? Plusieurs concurrents passent, je sorte quelques outils pour démonter le boite à fusible, je échange les fusibles de place, je tripote les fils un peu partout……., et basta, elle démarre, je fini le spéciale bien sûr dernier, avec près de 10 minutes de retard sur les autres. C’est un des chose le pire a faire en rallye, tomber en panne dans une spéciale, éventuellement tu tombes en panne sur le routier, tu as quelques minutes pour réparer et si tu prends du retard sur le CH, c’est 15 secondes pour chaque minute de retard, mais en spéciale les minutes comptent pour les minutes !!!!  Fini les classements classique ou scratch,  autant de retard c’est impossible de rattraper. Pas de podium et pas de coupe ce soir (les assistants sont contents)

Sixième jour

Plus que s’amuser maintenant !

Aujourd’hui deux spéciales, une « Veaux », à côté de Malaucène et l’autre pas loin de là  »Suzette ». Veaux c’est les seule SP que j’ai reconnu en moto cette année, puisqu’on l’a fait au rallye du Ventoux dans le Championnat de France, j’aime bien, une truc rapide et technique à la fois, super grip et genoux pas terre !   27ème au scratch et de loin premier classique.  

 3715943441998827071522827051369693926523n.jpg 6554343442022827071522827051369721021158n.jpg

 Suzette a l’envers de Veaux, j’ai jamais vu, même pas en video (j’arrive pas à regarder les vidéos, çà me saoule)  j’ai super aimé cette spéciale un peu bosselée et mauvais revêtement. Maitre SergeÏ ma confié un de ses secrets   » si tu as reconnu bien un spéciale tu sais que, par exemple ya une bosse, un compression, une virage mauvais et tu ralentis en function, … si tu connais pas le spéciale tu vas à fond tu tapes le bosse, compression, virage tu te débrouilles pour rester sur la moto ….. mais comme tu n’as pas ralenti, finalement tu passes plus vite !!! ………………………..;err çà ne marche pas chaque fois ! que si tu t’appelles SERGUEÏ .

Moi j’ai un autre « truc » je regardes tout, les arbres, les traces de pneus, les spectateurs, les poteaux télégraphiques, la montagne …. bref tout ce qui peut me dire où va la route, bon des fois on se trompe, mais dans l’ensemble çà marche. 31ème temps. 

Desolé les gars encore une coupe!  Je sais que çà ne sers a rien niveau classement puisque je navigue autour du 110ème au scratch !!!

Septième jour  (et dieu créa les motos)

Circuit Paul Ricard. C’est mytique ce circuit, pour moi c’est les années fin 80 que je allez regarder les Bol d’Or en spectateur, alors maintenant que je roule dessus c’est sympa…. je pars en troisième ou quatrième ligne avec des scooters devant (ils marchent leurs machins) mais pas autant que un GEX 1986, (au tour de chauffe  dans la ligne droite du mistral je chope le bras de Stephane Aloisi, en scoot, et je le tire jusqu’à 220 environ il était morte de rire ! ) je roule propre, mais devant y’a personne pour jouer avec ! je termine avec 25 secondes d’avance sur le deuxieme GSXR !

3364343442138327071522827051370371927132n.jpg 

Le Sp du jour c’est Mazeuges, et encore pour moi une spéciale sans reco’s complètement en aveugle, beaucoup d’attente devant le spéciale à cause de plusieurs chutes dont Etienne Godart qui c’est cassé le bras, dommage pour lui puisque il était en train de faire son meilleur résultat du Moto Tour, il était alors troisième au scratch ! Un gars que j’aime bien, très sympa et vite, bon courage pour la suite Etienne. Mazeuges est pleins de sauts de bosses et virages un peu piégeux , une vraie spéciale de rallye quoi, même en aveugle j’ai bien aimé, cependant j’ai pas vue la ligne d’arrivée, alors j’arrive au point stop plein gaz avec un gendarme en milieu de la route alors je je bloque l’arrière et glisse jusqu’à la table de pointage ! désolé pas fait exprès…..hic

625181520575147309162248345412198387334754n.jpg 

Trente deuxième au scratch jour et prems en classique, M***de encore un podium en classique, les gars vont me tuer.

Apres on a tous fait une parade dans Toulon avec les pompom girls et plein de souvenirs en tête, surtout quand je me suis arreté prendre une bière à la santé de mes copains, soirée un peu débile avec des rallyeman, au lit tard, tard.

dscn7309.jpg 

Huitième Jour ( c’est pas un titre de film çà ?)

Debout à l’aube (vers 10h) je pars à 10h37 un café vite fait, s’habille,…………………… Gaz .

Le Mont Faron  je commence a connaître, j’aime toujours pas mais cette année je pars pour faire que du pestacle, glissades, wheelings, burns, etc etc  y’a pas mal des spectateurs et çà fait du bruit une GEX 1100 ……..temps, classement, je ne sais pas et heuresement que j’ai pas ramener le coupe du jour, je pense que Gilles et Yann l’aurait utlisée pour me taper dessus ! 

 dsc01975.jpg  nickfaronchristine2010.jpg

  

Suivi d’ une soirée mémorable (mais je me souviens pas de tout) avec les Belges , les Espagnols, Christian, Barbera, Denis, Serge et le gars qui fait du drift, Yann, Stephane le « gentil », Chricri, Doddy, David et pleins d’autres.

624881520604588045162248345412199533404243n.jpg 

Neuvième jour

Je me réveille encore plus tard qu’hier mais vue que la course est finie, c’est pas grave. Parc d’assstance complètement vide !!! pas une chat !!

Wow retour à le réalité !! 

Ce Moto Tour était à mon avis trop facile et pas assez sélective , manque les spéciales routier de nuit, les CH difficiles et les étapes marathon avec que des virages !!

Merci à mon club le section tourisme de l’ASMACO, merci à Yann et Gilles et tout le monde qui se sont deplacés pour venir nous voir.

 dsc01967.jpg

Scratch dimanche 3 octobre 2010 :

1-Denis BOUAN

2- Manoël  DELAVAL

3-Lionel RICHIER

33  Bruno LAFORET

99  Nick AYRTON – 4ème en Classiques

Le 8ème Mototour s’est achevé aujourd’hui par la traditionnelle spéciale du Mont Faron après une semaine de course haletante ! 

photo0001.jpeg

Finalement c’est Denis Bouan qui l’emporte sur la nouvelle Yamaha FZ8 devant Manoël Delaval bien seul sur sa Honda CB1000R face à l’armada Yamaha ! Le podium est complété par Lionel Richier un pur pistard venu tenter l’aventure du rallye routier avec sa Kawasaki ZX6R.

Malgré le faible nombre d’engagés en monocylindre Julien Toniutti sur sa Husaberg 570 prouve en terminant 7ème que ce type de machine peut bien figurer malgré une proportion importante d’épreuves sur circuit.

En catégorie side-car ce sont Laurent Guillet et David Chanal qui imposent leur Choda 1000 GSXR malgré le retour des Damois sur leur DJ 1000 GSXR. 

Pas mal de rebondissements en scooter où Patrice Silvy impose son Gilera 800. De même en Classic où Eric Fortier sur BMW 1000 l’emporte malgré que Nick Ayrton termine en tête dans 6 étapes sur 8. Malheureusement ça ne sera pas suffisant, en effet le sociétaire de l’ASMACO paye le prix fort la panne de sa Suzuki 1000 GSXR dans la spéciale de Notre Dame du Pré et doit se contenter de la 4ème place de la catégorie. 

 nonnomm.jpg

Finalement c’est Bruno Laforet 33ème sur sa Kawasaki 650 Versys qui signe le meilleur résultat des sarthois, se permettant même de terminer à 3 petites secondes de Marc Granie !     

photos0005.jpeg

       

Scratch samedi 2 octobre 2010 :

1-Denis BOUAN

2- Manoël  DELAVAL

3-Lionel RICHIER

32  Bruno LAFORET

100 Nick AYRTON – 4ème en Classiques

Comme redouté Bruno Laforet perd quelques places aujourd’hui sur le circuit du Castellet, quant à Nick il termine à une belle 34ème place de la journée et 1er en Classiques.  

  
Scratch vendredi 01/10 au soir
1 – Denis BOUAN
2 – Manuel DELAVAL
3 – Etienne GODART

27 Bruno LAFORET
105 Nick AYRTON - 4ème en classiques

 

Jeudi, manque de chance pour Nick qui grille un fusible dans la 2ème spéciale.
Nick

Scratch jeudi 30/09 au soir
Bruno remonte légèrement mais Nick rétrograde durement après une panne électrique (fusible) sur l’ES 2
Vraiment dommage que ce ne se soit pas produit plutôt sur une liaison.
1 – Denis BOUAN
2 – Manuel DELAVAL
3 – Etienne GODART

27 Bruno LAFORET
99 Nick AYRTON - 4ème en classiques

Scratch mercredi 29/09 au soir
Léger rétrogradage de nos deux compères, mais ils restent dans le ton.
1 – Denis BOUAN
2 – Manuel DELAVAL
3 – Lionel RICHIER

30 Bruno LAFORET
37 Nick AYRTON - 1er en classiques
nick2.jpg

bruno2.jpg

Scratch mardi 28/09 au soir:
1 – Denis BOUAN
2 – Manuel DELAVAL
3 – Etienne GODART

25 Bruno LAFORET
34 Nick AYRTON - 1er en classiques
nick1.jpgassistance.jpg

Scratch lundi 27/09 au soir:
1 – Denis BOUAN
2 – Manuel DELAVAL
3 – Etienne GODART

23 Bruno LAFORET
37 Nick AYRTON - 1er en classiques
Bruno LAFORET
Scratch dimanche 26/09 au soir:
1 – Denis BOUAN
2 – Jukien TONIUTTI
3 – Manuel DELAVAL

34 Bruno LAFORET
76 Nick AYRTON - 1er en classiques

 

Les étapes de cette édition
VAL-DE-REUIL (27) / VAL-DE-REUIL (27) – dimanche 26 septembre 2010
14h30 DEPART 1ère SPECIALE : 1,8 Km

VAL-DE-REUIL (27) / MAGNY-COURS (58) – lundi 27 septembre 2010
402 Km
1 base chrono « Noyon » (27) – 60 km/h de moyenne
1 Spéciale de jour sur le Circuit F1 de vitesse de Magny-Cours (58)
1 Spéciale de nuit sur les pistes de Karting et École de Magny-Cours (58)

MAGNY-COURS (58) / COMMUNAUTE DE COMMUNES BEAUJOLAIS DE SAONE (69) – mardi 28 septembre 2010
227 Km
1 Base chrono « Le Plat » (69) – 60 km/h de moyenne
1 Spéciale sur route « Saint Lager » (69)

COMMUNAUTE DE COMMUNES BEAUJOLAIS DE SAONE (69) / BRIDES LES BAINS (73) – Mercredi 29 septembre 2010
477 Km
1 Spéciale sur le circuit de vitesse de Bresse (71)
1 Spéciale sur route fermée de « Janvais » (01)

BRIDES LES BAINS (73) / BRIDES LES BAINS (73) – jeudi 30 septembre 2010
317 Km
2 Spéciales sur routes fermées « Notre Dame du Pré » (73)
Village d’arrivée : Centre Ville – Brides les Bains

BRIDES LES BAINS (73) / TOULON (83) – vendredi 1er octobre 2010
603 Km
Etape Marathon
2 Spéciales sur routes fermées « Veaux » et « Suzette »

TOULON (83) / TOULON (83) – samedi 2 octobre 2010
174 Km1 Spéciale sur le circuit de vitesse Paul Ricard (83) – 5 tours
1 Spéciale, sur route fermée, de « Mazaugues » (83)

TOULON (83) / TOULON (83) – dimanche 3 octobre 2010
37 Km1 Spéciale sur route fermée, du Mont Faron (83)

Publié dans sport moto rallye | Pas de Commentaire »

 

Saison de Formule One 2007 |
LA MARAUDE |
sera1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | o0513ph0o
| r2087amburestauration
| MOJREM