• Accueil
  • > Archives pour juillet 2013

Rallye du Dourdou – Villecomtal les 20 et 21 Juillet 2013

Posté par asmaco le 21 juillet 2013

Bravo à Florent DERRIEN qui remporte son deuxième rallye de la saison!
Florent termine vice champion de France Elite à quelques 19 petits points de Julien et champion de France de la catégorie mono.

Classement scratch

1 DERRIEN Florent
2 TONIUTTI Julien
3 SCHILTZ Bruno
… avec pour l’ASM ACO

15 LE ROI Patrice
20 COSNUAU Patrick
21 BENESTON Didier
69 AYRTON Nick

Les classements provisoires  au championnat de France pour l’ASM ACO

Elite

2 DERRIEN Florent
11 DERRIEN Nicolas
21 LE ROI Patrice
23 AYRTON Nicholas
26 COSNUAU Patrick

Top Sport
5 Nicolas DERRIEN

Mono
1 Florent DERRIEN

Sport
4 Patrice LE ROI

125
5 Eric BULOT

Classiques (en attente des résultats)

Side-car
7 MAGAIN/BULOT

Publié dans sport moto rallye | Pas de Commentaire »

Rallye du Beaujolais les 29 et 30 Juin 2013

Posté par asmaco le 14 juillet 2013

Excellent week-end pour Florent Derrien qui remporte son premier rallye, le si célèbre rallye du Beaujolais!

Le compte rendu de Florent

Un bon compte rendu pour une première victoire en rallye !
Le 46ème Rallye du Beaujolais, 6ème épreuve du championnat de France des Rallyes a démarré à Villefranche sur Saône le 28 et 29 juin.
Au programme : 460 Km et 8 épreuves spéciales dans les cols de St Bonnet et de la Croix Montmain. Comme sur toutes les épreuves du championnat jusqu’ici, excepté aux Garrigues, la pluie est hélas encore au rendez-vous.
En 2ème position du classement scratch au départ du rallye, j’ai 58 points de retard sur Julien Toniutti , seulement 3 d’avance sur Franck Coudert 3ème , et 8 sur Nicolas Pautet.
Mon objectif est donc de creuser l’écart pour m’installer plus confortablement à cette 2ème place si convoitée.
Arrivé à la première spéciale (St Bonnet), j’attaque malgré la présence de graviers en abondance sur 70% du parcours et signe le deuxième temps scratch à 4 dixièmes de Mikael Porcu, pilote actuellement le plus rapide du JMP Racing.
Puis dans la Spéciale de la Croix Montmain les choses se gâtent pour moi… En effet, l’embrayage de ma fidèle KTM 690 SM se met à patiner lorsque j’accélère à fond et m’empêche de dépasser la barre de 150 km/h,  alors que le tracé me permettrait probablement de prendre 10 à 20 Km/h de plus en temps normal.
Dans l’impossibilité de réparer sur place, même pendant les 90 minutes d’assistance entre les 2 étapes, je n’ai plus qu’à faire avec et soulager la pièce usée en roulant tranquillement sur le routier.
Je signe malgré tout le meilleur temps scratch dans le passage suivant de St Bonnet (vidéo ici), grâce aux graviers abondants dans les portions rapides. En effet, je pense que ceux-ci ont été un plus grand handicap pour les pilotes ayant une moto sortant une puissance normale à la roue arrière tandis que la mienne accélérait moins violemment que d’habitude !
Puis, c’est l’hécatombe derrière moi, Franck Coudert chute à St Bonnet, se casse une épaule et se retourne deux doigts.
Ensuite, la Husaberg de Nicolas Pautet tombe en panne à la Croix Montmain, le contraignant également à abandonner le rallye.
Me voilà deuxième de l’étape de jour à 4 secondes de Mikael Porcu et 7 secondes devant Julien Toniutti, quand l’organisation du rallye décide d’annuler le troisième tour de jour suite aux nombreuses chutes dues aux graviers. Une bonne nouvelle pour moi vu que l’état de mon embrayage empire après chaque spéciale.Au départ de l’étape de nuit, mon objectif est de finir le rallye tant bien que mal et éventuellement  de maintenir cette belle position.
Mais là encore, la course nous réserve bien des surprises…
Après une remontée fulgurante de Toniutti reprenant 8 secondes à Porcu et moi-même, le leader du championnat va chuter dans la spéciale suivante et mettre 6 minutes à repartir, ruinant ainsi ses chances de rattraper son retard de l’étape de jour.
Une fois de retour à l’assistance, l’organisation décide de raccourcir également l’étape de nuit car le bitume de St Bonnet se dégrade au fur et à mesure des passages des motos et side-cars, rendant les conditions de roulage de plus en plus difficiles.

Pour finir, un dernier coup de théâtre retentit dans la nuit lorsque nous apprenons que Mikael Porcu, qui allait gagner le rallye est déclassé, pour s’être fait prendre pour la deuxième fois de l’année en grand excès de vitesse sur le routier.
Me voilà donc vainqueur de l’étape de nuit et du rallye avec 20 secondes d’avance sur Benoit Nimis et 29 sur Maxime Delorme.
Au classement provisoire du championnat, je me retrouve 24 points derrière Toniutti, 58 points devant Coudert et assuré du titre dans la catégorie Monocylindre avec plus de 60 points d’avance.

Je tiens à remercier mon club, l’ASM-ACO, l’école de conduite side-car Iniside, les personnes me faisant l’assistance au long du championnat ainsi que mes partenaires    : le Conseil Général de la Sarthe, Lazer, Beringer, le garage BSA-HTC au Mans et le concessionnaire KTM Cross Roads à Angers.      

Classement scratch

1 DERRIEN Florent
2 NIMIS Benoît
3 DELORME MAxime
… avec pour l’ASM ACO

18 COSNUAU Patrick
22 AYRTON Nick
26 BENESTON Didier
54 LEMONIER Nicolas
65 CHAMBOST Didier

Les classements provisoires  au championnat de France pour l’ASM ACO

Elite

2 DERRIEN Florent
9 DERRIEN Nicolas
23 LE ROI Patrice
25 AYRTON Nicholas
35 COSNUAU Patrick

Top Sport
3 Nicolas DERRIEN

Mono
1 Florent DERRIEN

Sport
4 Patrice LE ROI

125
5 Eric BULOT

Classiques
1 Nick AYRTON
3 Patrick COSNUAU

 

Rendez-vous pour la finale les 19 et 20 juillet pour le rallye du Dourdou à Villecomtal (12).

Sportivement,
Mitch, Pierre et Florent DERRIEN

Publié dans sport moto rallye | Pas de Commentaire »

Un Rallye du Sud-Morvan à oublier !

Posté par asmaco le 12 juillet 2013

Déja peu précis en 2012 le road-book du rallye 2013, sur un parcours encore plus compliqué (4 boucles différentes) n’a pas fait l’unanimité, notamment dans les rangs des pilotes de l’ASMACO. Mais plus grave, Nicolas a chuté sur le routier lors des reconnaissances, surpris par une plaque de graviers non annoncée, et après l’épreuve (qu’il a fait en serrant les dents) on lui a décelé une fracture de la malléole… Fin de saison pour lui !      

Voici le compte-rendu de Florent :       

Pour la 5ème édition de son épreuve le Racing Mob Creusotin a organisé un rallye avec plus de540 km sur 4 boucles différentes demandant à être reconnu attentivement. Il comportait également 2 belles spéciales chronométrées de 6.3 et4.3 kilomètres.   

 Un routier long et difficile  

 Avec beaucoup de petites routes, voire quelques passages empruntant des chemins, ce rallye ressemblait plus à une ancienne épreuve de « régularité ». Cependant, avec des indications et des kilométrages partiels peu précis sur le road-book, il était difficile de s’y retrouver. Résultat tous les leaders du championnat, moi y compris,  se sont perdus, ce qui a laissé de belles opportunités aux poursuivants ! Heureusement d’excellents temps en spéciales (2 fois 2ème, 3 fois 3ème, 1 fois 4ème et 1 fois 5ème) m’ont permis de sauver des points précieux. Avec les 16ème place de jour et 7ème place de nuit (voir ici), je conserve la 2ème place du classement provisoire du championnat de France, et la tête de ma catégorie, et je remonte même 17 points sur le leader du championnat !

     Un Rallye du Sud-Morvan à oublier ! dans sport moto rallye 425319_10200810616181728_1376084458_n-300x198  

Le compte-rendu de Nicolas :

   Ça faisait longtemps ce rallye ! La dernière fois c’était en 2007, les retrouvailles ont été pour le moins inoubliables !!! Ca commence le jeudi soir, en reconnaissances, par la découverte d’un fossé en sortant de la spéciale d’Aigrefeuille, piégé par une plaque de graviers… Pas de bobo pour la moto mais la cheville droite du pilote a souffert (on pense à une entorse dans un premier temps).

Je prends le risque de me présenter au départ et de serrer les dents à coup d’anti-inflammatoires. La journée se passe bien car je finis 3ème de l’étape à quelques encablures du second en bénéficiant, il est vrai, de quelques faits de course, et je reprends de gros points. Je jubile à la lecture de mon 4ème temps dans la dernière spéciale de St Hélène, le rythme en spéciale est revenu !

 

En ce qui concerne l’étape de nuit ça sera plus la désillusion…

Le tonnerre gronde, la pluie revient, le brouillard tombe, la fatigue physique se ressent à force de pousser sur mon pied mal en point, et le road-book farceur de nos amis bourguignons n’aide pas….

Je me perds et pointe en retard de 2 minutes au dernier contrôle horaire. Adieu les rêves de podium et bonjour la 7ème place, et la soupe à la grimace ! 
Malgré tout je suis toujours 6ème au provisoire du championnat et second en catégorie Top-Sport. 

Malheureusement je ne pourrai pas défendre cette position lors des 2 dernières épreuves. En effet après mon retour au Mans, de plus amples investigations médicales ont découvert une fracture de la malléole droite m’immobilisant encore plusieurs semaines.

 Je tiens à  remercier l’équipe d’assistance de L’ASM ACO Rallye, ainsi que mon concessionnaire British Avenue  à Sevrey, pour leur soutien et aide lors de cette semaine. Rendez-vous peut-être fin septembre pour le 11ème Dark-Dog Mototour.

 

8470_10200810289613564_1854118991_n-300x198 dans sport moto rallye

Nicolas à l'attaque dans la spéciale de St Hélène pour son dernier rallye du CFRR 2013...

Résultats du Morvan :

1 SCHILTZ Bruno KTM DKE 690

7 DERRIEN Nicolas Triumph 675 STREET TRIPLE « British Avenue »

11 DERRIEN Florent KTM 690 SM

17 AYRTON Nick SUZKI 1100 GSXR

24 DUVEAU Cedrick SUZUKI 400 DRZ

 

 

Publié dans sport moto rallye | Pas de Commentaire »

 

Saison de Formule One 2007 |
LA MARAUDE |
sera1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | o0513ph0o
| r2087amburestauration
| MOJREM